Ton rapport avec le vêtement et la mode

Rhodie Lamour en boutique mode Superficielle et profonde, deux qualités de la mode qui semblent peu
conciliantes, arrivent à se rejoindre dans mon univers de style.  Tout a
commencé dans ma jeune enfance où ma mère infirmière, a appris à
coudre afin que je puisse avoir des vêtements sur mesure.   J’ai vraiment
constaté la différence et adoré le résultat qui s’en est suivi en portant ces
vêtements ajustés et personnalisés à mon physique chétif, jadis.  Hélas, ce fût
terminé pour moi les vêtements trop grands!
Tôt, j’ai découvert combien on se sent bien lorsqu’on adapte son style et ses couleurs à sa présentation, telle qu’elle soit.  Mais, tout ceci ne s’arrêta pas là!  Sachant lire et étant de nature curieuse, je découvris rapidement que les livres de couture de ma mère enseignaient comment chaque morphologie et chaque visage, avait une harmonie adaptée.   Ainsi, j’avais compris la profession d’une consultante en image : elle oriente chacun sur sa personne unique, sans en
faire ses propres clones (copies).

La mode : une expression de soi
Fascinée par les outils de la mode et de cette expérience personnelle, j’ai
rapidement assimilé que les autres peuvent se faire une idée de nous grâce à
notre présentation stylisée.  Toutefois, ce lien n’est pas toujours juste ni toujours
vrai, car bien d’autres réalités se mélangent à l’habillement.  Le contexte socio-
économique, les aspects culturels et encore plus la perception de la personne
d’elle-même, donnent une dimension plus ample à la mode.  Les vêtements sont
une expression de soi! Le détachement possible du superficiel qui affecte notre
première impression sur une personne : j’approfondis davantage avec le sujet et
m’intéresse à celui ou celle qui porte le vêtement, afin d’en faire ressortir sa vraie
lumière par son style unique, et les vêtements choisis et portés.

 
Accessoires #rhodielamour disponibles en boutique.

 

 


La mode et les réalités de la vie
Formée au Fashion Institute of Technology de New York, j’ai immédiatement
compris que le vêtement constitue, pour moi, un outil de communication efficace.
Cependant, pour être efficace, le morceau de vêtement se doit de trouver son
encrage chez celui ou celle qui le porte.  Ceci me ramène aux souvenirs durant
mon adolescence, où mon physique a été l’objet de bullying.  Pour certains,
j’étais trop grande.  Je faisais déjà 5’8 à 14 ans.  Mais cet incident, loin d’avoir eu
le dessus, a renforcé mon caractère, faisant de moi par la suite cette mannequin
et actrice qui t’écrit.  À ce moment même, j’avais découvert un second grand
point : nous sommes ce que nous désirons être, peu importe les opinions
extérieures, si nous savons les mettre dans la bonne case.   Ceci explique donc
pourquoi en t’accompagnant, je vais prendrai le temps de connaître ton histoire
personnelle, et pas nécessairement celle de ta biographie bien pensée.  C’est
plutôt ton histoire où tout a son importance, succès, défaites, et autres réalités
marquantes de ta vie, pour te comprendre dans ton contexte.  Par la suite, les
couleurs, l’étude de morphologie, de style et le magasinage bien sûr auront leur
place en accord avec toi.  

Rhodie Lamour au Fashion Institute of Technology of New York


L’expérience de Martine
Si on prend le cas de Martine, tu apprécieras combien j’étais fière de la voir
porter des jupes et des robes après son cheminement.  Bien que le but fût d’être
une architecte plus assumée dans ses nouvelles fonctions, j’avais découvert
qu’elle s’imposait des restrictions assez sévères.  Étant peu satisfaite de ses
jambes, elle les cachait, et n’osait pas les montrer.  Pourtant, en s’acceptant
mieux, elle apprit à utiliser les astuces de mode qui lui conviennent parfaitement
selon sa morphologie. Elle est désormais libre et jouis pleinement de sa
présentation!
Cet exemple de Martine explique pourquoi qu’après plus de 10 ans de carrière
assidue comme consultante en image, ma véritable mission est de te mettre en
valeur par le style tout en te libérant de pensées limitantes pouvant nuire à ton
évolution.   Pour avoir été ingénieure en télécommunications dans une autre
tranche de vie, quand je t’accompagne, mon approche est intégrale, en 360º, car
je te vois comme un tout, ton extérieur comme ton intérieur sont tout aussi
important l’un que l’autre.  C’est pourquoi je me surnomme ainsi : ingénieure en
image !


La méthode des 3A
Aujourd’hui, je résume ma façon de voir la mode dans une méthode : celle des
3A.  Accepter, Apprendre et Assumer sont des piliers incontournables pour que
nos vêtements reflètent qui nous sommes.  Tu seras assez outillé pour choisir
les tendances selon toi, au lieu de les suivre aveuglément.  Cette prise de
conscience de soi déterminera jusqu’à quel niveau tu désires vibrer avec la
mode.  Car en somme, tu seras apte à penser à ton identité en lien avec ce que
tu désires communiquer avec chaque morceau choisi et porté.  


L’impact positif du vêtement 
Si ceci te semble compliqué, je suis là pour tout simplifier. Par exemple, j’adore
recevoir ceux qui me disent qu’ils ne portent que des couleurs neutres. Souvent,
il y a la peur d’échouer en combinant les couleurs ensembles. Ensuite, voir le
résultat de mon accompagnement, et constater que cette personne s’épanouie
en se connaissant mieux, est extraordinaire!  Autre bel exemple, c’est l’émotion
de voir une cheffe d’entreprise présenter son discours avec assurance.  Pas
seulement parce qu’elle est bien mise après mon accompagnement, mais
surtout, parce que son attention sera sur son message et ceux présents au lieu
d’être dans le paraître.  Je crois que notre plus grand potentiel en tant
qu’ingénieure de la mode est de donner de la valeur à chaque élément au
moment opportun, et spécifiquement à chaque personne, de manière unique et authentique.

Rhodie Lamour en consultation de style

Pour terminer, je te pose la question suivante, qui sera une lumière sur ta
relation personnelle avec la mode et tes vêtements :
Pourquoi achèterais-tu un morceau qui ne te représente pas si tu peux être
outillé pour choisir celui qui correspond à ta personne, ta personnalité, à ton
authenticité ? 

Post précédent Post suivant