Quand toi, mère, décides de rayonner

Quand toi, mère, décides de rayonner

 

Il existe différentes situations qui poussent une personne à se soucier de son image. L'une d’elles est la maternité. Que ce soit durant la grossesse, les premiers mois de bébé ou même jusqu’à l’adolescence, les mamans sont constamment confrontées aux changements d’apparence et aux questionnements liés au rôle de mère. C’est une réalité loin d’être facile à assumer pour une nouvelle maman qui souhaite préserver son image et son bien-être.

 

Les changements physiques

Le ventre qui s’arrondit est l’un des premiers changements physiques de la grossesse. Cependant, même si nous savons parfaitement que notre ventre sera mené à grossir au fil des mois, nous ne pouvons deviner ce à quoi ressemblera notre propre réalité. Telle a été mon expérience personnelle en tant que mère. Il n’y a aucune façon de savoir si notre grossesse se déroulera de la même façon que celle de sa mère, de sa cousine ou de sa tante. Surprise garantie!

 

La non-conformité arrive quand nous ne nous identifions pas à cette nouvelle figure avec des caractéristiques qui ne nous sont pas familières. Dans mon cas, si j'avais profité d'une belle poitrine avec la maternité, j'avoue ne pas avoir assimilé avec la même gaité ma prise de poids.

 

Que faire dans ce cas-ci ? La première chose est d'accepter la réalité, d’accepter cette nouvelle image de soi et de ne pas le voir comme une fatalité. Économise de l'énergie pour tenter d’améliorer ta situation tout en y allant à ton rythme et en évitant de te comparer aux autres. Une fois que tu auras pris conscience de cette nouvelle réalité, n’hésite pas à rechercher l'aide appropriée. Parce qu'une mère qui va bien est bénéfique pour le bien-être de ses enfants. Il est tout sauf vain pour une mère de vouloir se sentir bien dans sa peau. Comme le dit si bien le dicton : «  La plus belle femme au monde ne donne que ce qu’elle a ».

 

Le besoin d'approbation de ses enfants

 

 

 

Alors que le physique altéré d'une mère peut bouleverser sa vision de la réalité, la peur que ses enfants la rejettent ou le désir absolu d’être acceptée par ses enfants peut aussi être une source d'anxiété. Les enfants sont capables de se forger leur propre opinion. Il est donc essentiel pour chaque mère d’avoir suffisamment confiance en elle pour se détacher du point de vue de ses enfants et accepter sa personnalité et son unicité. Car il est si facile de rentrer dans une dynamique de dépendance et de quémander l’approbation de ses enfants constamment. Crois-moi, j’ai assisté des clientes qui se trouvaient dans ce genre de situation. Pourquoi est-ce que je t’en parle ? Premièrement, parce que ce mécanisme s’installe doucement et sans prévenir. Résultat? De nombreuses mères finissent par ne plus avoir confiance en leurs goûts et ont besoin de l'avis et l’approbation de leurs enfants. Ceci peut aller de leur style vestimentaire à un mode de vie qui ne leur correspond pas. Le tout dans l’unique but de plaire à leurs enfants jusqu’à en oublier leur propre personnalité. Si tu as besoin de redéfinir ton style, tu peux compter sur moi. (Mettre hyperlien de ma page services pour personnes)

 

Le jugement collectif

 

 

 

Dans mon enfance, je me souviens avoir écouté de nombreux commentaires tels que « une mère ne peut pas porter de tels vêtements, une mère doit faire ceci ou cela »... Ces propos nourrissent ce qu'on appelle l'image collective autour de ce qu’une mère doit représenter, une conception fictive qui a été créée pour cette figure maternelle. Cependant, chaque mère est différente et ne correspond pas forcément au cliché. Car chaque mère a son histoire et chacune peut réagir différemment face à une même réalité.

 

Au fil du temps, la société (y compris les membres de la famille) prône des normes qui pèsent sur les mères et qui ne valorisent pas assez leurs efforts. Il n’est pas rare que nous nous retrouvions forcées à entrer dans des cases trop génériques ou trop spécifiques. Si tu te retrouves dans cette situation, je te recommande d’écouter ton cœur et de suivre ton intuition. Pars du principe que chaque mère souhaite le bien à ses enfants et veut leur donner le meilleur d’elle-même. Sois fière de tes efforts et de tes accomplissements pour laisser régner la paix dans ton cœur et dans ton esprit. Et à chaque pas que tu fais, reste fidèle à tes convictions.

 

 La note finale

 

 

Oh ! Tu me diras peut-être qu'il manquait des conseils de style dans tout ce qui précède 😁. Pourtant, nous y travaillons sans relâche. Car pour se sentir bien dans du beau linge, de beaux colliers et du maquillage adapté à ses traits, la confiance en soi vient avant tout. Avoir du style, c’est d’abord une question d’être bien dans sa peau. C'est la partie la plus difficile du style et c’est elle qui donnera du caractère à tout ce que tu porteras par la suite. Tout ceci me rappelle un vieil adage de la République dominicaine No es la ropa, es la percha qui signifie ce ne sont pas les vêtements, mais plutôt le support. Continue à prendre soin de toi dans toutes les sphères de ta vie et qu’en matière de style vestimentaire, je suis là pour toi. 

Es-tu prête ?

 

Pose ta candidature. 

 

Bonus : La version espagnole de cet article a été publiée sur @Ohmagazine en République dominicaine.

 

Post précédent